Le dragon mystérieux.

le

Déjà en 2019 le gouvernement chinois avait instauré un couvre-feu. Il entrait en vigueur à 22 heures et n’était levé qu’à 8 heures du matin. Oh, il ne s’agissait pas du Covid : c’était quelques mois avant le début de la pandémie. Cette décision concernait l’accès pour les mineurs aux jeux vidéo et s’étendait sur tout le territoire. Chers parents d’adolescents qui, avec des ruses de Sioux, ouvrez le soir la porte de la chambre à coucher de vos ex-bambins pour vérifier s’ils dorment bien, la Chine vous a compris. Elle connaît les angoisses des pères et mères, elle n’ignore rien des chantages, pleurs et bouderies qui accompagnent la confiscation de tablettes et consoles. Mais surtout elle sait que les parents ne sont pas les personnes les plus douées pour faire respecter la loi. Ils s’attendrissent, ils ont envie d’avoir la paix, ils aiment bien le silence qui se fait dans un appartement quand un jeune garçon (ou une fille, c’est moins fréquent) s’isole, oublie de remuer, respire doucement, les yeux rivés sur son écran. Deux ans plus tard, le constat tombe, décevant : le couvre-feu n’a pas servi à freiner notablement l’addiction aux écrans. C’est que, en plus des parents laxistes et épuisés, les autorités auraient dû tenir compte menteurs, des grands frères complices, de l’inépuisable créativité des développeurs de jeux, des règles du capitalisme et des cours en Bourse. Malgré ces restrictions donc, les résultats des fabricants de vidéos ludiques n’avaient pas faibli depuis 2019 et les ados continuaient de s’intoxiquer en négligeant la gymnastique, la musique, les mathématiques.

C’est comme cela qu’il y a dix jours le premier journal économique du pays, l’Economic Information Daily – dépendant directement du Comité central du Parti – a publié un article, disponible en anglais, qui déclare qu’« aucune industrie, aucune activité ne peut être autorisée à se développer en mettant en danger le bien-être d’une génération ». Cet article précédait de nouvelles règles : trois heures par semaine pour les jeunes jusqu’à 18 ans

– très précisément de 20 heures à 21 heures les vendredi, samedi, dimanche. Une exception pour les jours de fête. Quant aux distributeurs d’«opium de l’esprit » (je n’invente rien), ils devront arrêter de faire les malins: la connexion ne sera obtenue qu’avec un numéro de carte d’identité qu’ils seront tenus de vérifier sous peine de sanctions. Le Parti a pensé aussi aux grands frères et oncles complaisants : ils ne seront d’aucun recours puisqu’un système de reconnaissance faciale sera intégré au programme.

Et là, c’est du sérieux, un visage de gamin qui joue à 21 heures une ? Hop, on passe immédiatement en offline. Fin de la plaisanterie et au lit.

Chers parents d’adolescents de France et d’Europe, nous savons ce que vous êtes en train de penser. L’intrusion insupportable dans la vie privée vous apparaît sous un nouveau jour, qu’un État assume l’autorité parentale à votre place vous soulagerait. Nous vous soupçonnons même d’être capables d’approuver d’éventuels décrets pour le brossage de dents obligatoire à 21 h 15, le lavage de chaussettes et slips à 21h20, l’extinction des feux à 21 h 30. Plutarque disait des jeunes Spartiates que « leurs habitudes et leurs occupations étaient réglées par la loi ». Est-ce le modèle qui inspire Xi Jinping ? Allons, chers parents, ne vous sentez pas coupables, nous vivons en démocratie, la bataille contre les écrans vous la perdrez d’avance, elle est au-dessus de vos forces. Quant à la Chine, elle est à la fois capitaliste et communiste : elle pollue encore beaucoup mais ne transige pas sur la santé de ses citoyens ; elle encourage le luxe et l’outrageuse richesse, mais prône l’austérité. C’est un dragon mystérieux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.