Rouge vif.

le

La réouverture des restaurants.

 Les optimistes: « Génial! On va enfin rouvrir. Je prépare une nouvelle carte. Tellement heureux d’avoir le droit d’exercer à nouveau mon métier! Le click& collect, c’est bien, mais s’asseoir à la table d’un restaurant, c’est tellement mieux. »

Les pessimistes: « Profitez-en parce que vous allez voir que quand le virus indien va débarquer en France, ils vont tout refermer vite fait ! »

Les râleurs : « Je n’ose pas y croire, j’ai peur de me réjouir encore une fois pour rien. Et les restaurants sans terrasse, ils vont faire comment pour s’en sortir ? »

Les émerveillés: «J’ai trop envie d’aller boire un café à 7 euros en terrasse à Paris au milieu des pots d’échappement. »

La réouverture des salles de spectacle.

Les optimistes: « Enfin on a des dates! Enfin, on peut se projeter! Si ça se trouve, le Festival d’Avignon pourra avoir lieu! »

Les pessimistes: «Cette épidémie va avoir de grosses séquelles sur le monde du spectacle. »

Les râleurs: « Sérieusement, qui peut croire qu’on puisse faire des spectacles avec 35 % de la jauge et s’en sortir économiquement ? »

Les émerveillés : «Ce jour-là, le matin, je retournerai au musée puis j’irai au spectacle ensuite et je crois que je pleurerai d’émotion.»

L’ouverture de la vaccination à tous.

 Les optimistes: «Bientôt on sera tous vaccinés et tout ça ne sera plus qu’un mauvais souvenir!»

Les pessimistes: «Les vaccins ne protègent pas contre les variants et n’empêchent pas la contamination. On n’est pas sortis de l’auberge, je vous le dis. »

Les râleurs: « Et les effets secondaires des vaccins, on peut en parler ou alors on continue de faire comme si ça n’existait pas ? »

Les émerveillés : « Bientôt les moins de 50 ans pourront se faire vacciner au Pfizer sans piston médical et peut-être même qu’on trouvera des rendez-vous à moins d’un mois sur Doctolib. »

La fin du couvre-feu le 30 juin.

 Les optimistes: «Ce soir-là, je ferai une mégafête avec tous mes amis. On dansera toute la nuit. Ça sera une telle libération! »

 Les pessimistes : «Ils nous laissent partir en vacances pour ne pas qu’on pète les plombs, et à la rentrée, tu verras que tout va recommencer.»

Les râleurs : «Les gens s’émerveillent de cette date du 30 juin mais, si on y réfléchit, le président a prolongé le couvre-feu de deux mois.»

Les émerveillés: «Quel soulagement de ne plus entendre les mots couvre-feu et attestation!»

 La réouverture des cinémas.

 Les optimistes: «Retourner en amoureux au cinéma, j’en rêve. J’en peux plus des soirées canapé-pizza-Netflix

Les pessimistes: «La fréquentation va baisser; les gens sont trop habitués aux plateformes, maintenant.»

Les râleurs : «Le cinéma avec un couvre-feu à 21 heures, je ne vois pas trop l’intérêt à part pour les retraités.»

Les émerveillés : «Le jour de la réouverture, pour rattraper le temps perdu, j’irai aux séances de 14 heures, 16 heures et 18 heures.»

La réouverture des salles de sport.

 Les optimistes: «Les salles de sport vont être débordées, avec tous les kilos qu’on a pris

Les pessimistes : «Le 19 juin, ça laisse dix jours pour se préparer un summer body, ça va pas suffire.»

Les râleurs : «Et les boîtes de nuit, alors?»

 Les émerveillés : «Avant, j’étais abonnée, je n’y allais jamais; maintenant, je vais être tellement heureuse de ramer, pédaler, transpirer…»

Le passe sanitaire.

 Les optimistes : «On ne sera pas forcé d’être vacciné, un test négatif suffira.»

Les pessimistes: «Le passe sanitaire ne servira à rien, les Français ne vont pas l’accepter

Les râleurs : «C’est une nouvelle atteinte insupportable à nos libertés, j’en peux plus de ce flicage généralisé

Les émerveillés: «C’est quoi, une contrainte temporaire, comparée au plaisir de retrouver la liberté de profiter de la vie?»

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.