Bordeaux nostalgie…

le

Les images inédites du Bordeaux de la Belle Époque.

Couvre-feu, confinement… la ville de Bordeaux semble de   nouveau à l’arrêt. En ces jours perturbés, prenons le temps de le remonter et de découvrir les images qu’un photographe, a déniché sur une brocante des allées de Tourny.  Un bijou vintage et « instagramable » qui prend la forme de fragiles de plaques de verre de 9 par10 centimètres de côté.

Fête des vendanges place des Quinconces à Bordeaux en septembre 1909, avec son décor de forteresse.

Dans le lot de120 photos, datées, non identifiées et à l’origine inconnue, Arnaud Brukhnoff découvre des vues inédites de Bordeaux. Un cliché panoramique du quai des Chartrons en 1906, une fête des vendanges avec sa forteresse en bois aux Quinconces en 1909, l’incendie des Huileries Maurel et Prom en 1906 à Bacalan, etc.

Incendie à Brienne à Bordeaux en 1906. Le feu s’était déclaré dans les dépendances de la gare des marchandises de Brienne de la Compagnie des chemins de fer du midi, rive gauche.

Les photographies, prises avec un stéréoscope, sont un trésor d’archives. Quai des Chartrons, on voit que l’espace public est réservé à l’activité du port : des rails à la place des pistes cyclables, des voitures à chevaux sur nos 2×2 voies bitumées, des barriques entreposées à la place du skatepark, des bateaux en bois accostés coque contre coque jusqu’à Bacalan. 

Amarrés aux quais, les bateaux à voile transportant des marchandises.

On ne venait pas sur les quais contempler le fleuve, on y travaillait. L’image a figé dans le temps Bordeaux à la Belle Époque. Ce professionnel de la photo a numérisé les 120 plaques, avec les moyens du bord, improvisant une table lumineuse avec un plafonnier à LED. « L’idée, c’est de les montrer au plus grand nombre, de les partager, de proposer un voyage dans le temps. Ces images sont nouvelles, je suis juste un relais. Leur publication sans restriction est pour moi un devoir de mémoire. »

Le lancement du cuirassé « Vérité » en mai 1907.

« Les partager »

Il les a mises sur le groupe Facebook Bordeaux je me souviens, elles sont en libre accès et disponibles en haute définition sur un espace virtuel gratuit. Et les 9 800 membres passionnés d’histoire de compléter les légendes photos.

Les Chartrons depuis les Quinconces vers 1906.

Ainsi il y a débat sur la photo des Chartrons. Cette prise de vue effectuée aujourd’hui avec un drone n’aurait rien d’exceptionnel. Mais en 1906, comment l’inconnu au stéréoscope a-t-il procédé ? Certains avancent une prise de vue depuis une colonne rostrale de la place des Quinconces, d’autres une tour éphémère d’une exposition maritime. Il est probable qu’il ait utilisé un aérostat ou   ballon nacelle pour élever son appareil.

Allées de Tourny vers 1910 sous la neige, à l’arrière-plan une statue de Léon Gambetta et le tramway inauguré quelques années plus tôt.

Entre 1890 et 1910, le photographe a également pris des clichés de Fontainebleau, Vienne, Nice, Biarritz, la Savoie, de Paris pendant l’Exposition universelle, de Venise et d’Algérie. Arnaud Brukhnoff compte offrir ses plaques centenaires aux Archives de Bordeaux Métropole.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.