Les folies d’hier, la morosité d’aujourd’hui…

le

La mort de Patrick Juvet rappelle évidemment sa période de gloire et ces années qui furent folles. Et bénies. Car si certaines folies pouvaient conduire vers l’abîme (Patrick Juvet en fut hélas l’une des incarnations en abusant durablement de l’alcool et des drogues
dures), d’autres, plus douces, permettaient simplement de traverser le temps en s’amusant. Être jeune dans les seventies augmentait les plaisirs liés à l’âge.

On pouvait user de toutes les libertés, y compris sexuelles puisque le sida n’existait pas. On pouvait rire de tout, taquiner gentiment celles et ceux n’ayant pas la même nationalité, couleur de peau, religion ou orientation sexuelle que soi. La tolérance, la bienveillance, et surtout le sens de l’humour étaient largement répandus. Certes, ce monde des années 70 n’était pas idéal, il possédait bien des défauts, des dangers aussi, mais on y rigolait bien.

Être jeune de nos jours est beaucoup plus compliqué. Les interdits, les privations, les frustrations constituent le lot de tant de filles et de garçons dont les rêves – mais certains en ont-ils encore ? – tardent tant à se réaliser. Alors, les plus énervés refusent le confinement et sortent… de leurs gonds. Nous ne les encourageons ni ne les félicitons, mais nous les comprenons. À 20 ans – un peu plus ou un peu moins – on est légitimement impatient.

Autrefois, à cet âge-là, nous avons été heureux parce que l’époque nous incitait à l’être, parce que les projets même un peu insensés pouvaient se concrétiser, parce qu’on pouvait entreprendre, créer et, avouons-le, déconner en toute tranquillité. Si nous n’avions pas bénéficié de cette chance immense, notre avenir et notre personnalité en auraient été changés. Ne le perdons pas de vue lorsque nous observons les nouvelles générations.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.