Balance ton ministre …

le

L’hallucinant « Balance ton ministre »

 Un pseudo-reportage et le pseudo-témoignage d’un personnage douteux suffisent à affoler les réseaux sociaux, mais aussi le pouvoir !

Qui a fréquenté des restaurants clandestins ? Des ministres dans la ligne de mire. 

Certains ministres qui aspiraient à un week-end de calme ont dû déchanter. Non pas parce que l’épidémie aurait brusquement changé de visage, que la sécurité des Français serait soudain menacée ou qu’une crise financière se profilerait à l’horizon. Non, c’est un personnage aux fréquentations éclectiques et parfois douteuses qui a mis le feu aux réseaux sociaux, emballé la machine à fantasmes et réveillé le vieux fond délateur qui sommeille dans certains cerveaux reptiliens.

Une chaîne de télévision diffuse vendredi un reportage tourné en caméra caché où l’on croit deviner que des personnes se retrouvent dans une sorte de restaurant clandestin. Jusque-là, du déjà-vu. Mais la séquence est pimentée par le témoignage d’une « source » à la voix déguisée qui affirme : « J’ai dîné cette semaine dans deux ou trois restaurants qui sont soi-disant des restos clandestins, avec un certain nombre de ministres. »

Presque aussitôt, les réseaux sociaux s’enflamment et relaient une supplique peu engageante : « On veut des noms. »

Un petit QAnon à la française

Cette revendication semble très prématurée quand est révélée l’identité de ladite « source ». Un certain Pierre-Jean Chalençon, « collectionneur », « amuseur » autoproclamé et propriétaire du Palais Vivienne à Paris, où se dérouleraient des soirées privées coûteuses et clinquantes en plein couvre-feu. Personne ne le connaît, sauf ceux qui ont vu quelques selfies gênants, comme celui où il s’affiche, l’an dernier, en compagnie de Dieudonné à l’anniversaire de Jean-Marie Le Pen…

Toutefois, dès dimanche, le procureur de Paris ouvre une enquête pénale pour mise en danger d’autrui et travail dissimulé, afin de « vérifier si des soirées ont été organisées en méconnaissance des règles sanitaires et de déterminer quels en ont été les éventuels organisateurs et participants ».

Gérald Darmanin saisit de son côté la préfecture de police de Paris d’une enquête administrative. Plusieurs de ses collègues sont sommés de réagir. « Si des ministres ou des députés ont enfreint les règles, il faut qu’ils aient des amendes et qu’ils soient pénalisés comme importe quel citoyen », dit Marlène Schiappa sur Europe 1. Une réponse pour le moins maladroite, qui alimente, voire accrédite l’usine à rumeurs. « Je n’y crois pas une seconde », s’exclame sur LCI le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, que Pierre-Jean Chalençon se vantait dans une autre vidéo de connaître et d’avoir convié à un de ses dîners. « Tous les ministres, sans exception, respectent la règle », assure Bruno Le Maire au micro de RTL.

Depuis, par l’intermédiaire de son avocat, Pierre-Jean Chalençon s’est rétracté. Il aurait voulu faire de l’humour et cultiver « le sens de l’absurde ». Toutefois, le mal est fait et le soupçon installé, sans le moindre début de preuve.

Que plus personne, en France, ne se bouche le nez avec trop de condescendance quand il est question de QAnon, ce groupe de désinformation complotiste qui refusait de voir Donald Trump quitter la Maison-Blanche. Le « Vivienne Gate » nous donne un avant-goût édifiant de ce genre de fléau.

L’État recherche et rémunère les « lanceurs d’alerte »…anciennement « délateur » et encore avant « collabo »…

Et par là même développe un sport très prisé en France « la délation » …

A chacun son tour… à chacun son bâton…

Tout le monde le sait une « dénonciation » sur dix est vraie, mais les « dégâts » sont là!

Triste, très triste.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.