Éoliennes: «Les envahisseurs» !!!

le

La beauté n’a qu’un défaut, mais il est de taille: elle est réactionnaire. Intrinsèquement inégalitaire, exigeante et orgueilleuse, elle rétablit les hiérarchies et exalte les leçons du passé. À ce titre, elle doit être rabaissée. L’art contemporain, qui la méprise avec une ironie supérieure, a ouvert la voie. Le cinéma lui a emboîté le pas. En revendiquant, telle une vertu pseudo-populaire, sa «vulgarité», l’héroïne de la récente cérémonie des César, Corinne Masiero, a porté la laideur au pinacle. Les propagateurs d’éoliennes s’inscrivent dans ce courant. Fi de l’esthétique, cette vertu aristocratique. «Rangés comme des soldats» selon les termes furieux de l’illustrateur Philippe Dumas, des milliers de «tourniquets» défigurent avec application le paysage français. Militants bétonnés d’un monde meilleur, ils dominent de leur silhouette écrasante tous les territoires. Site historique – Alésia -, massif qui fit rêver Cézanne – Sainte-Victoire -, champ de bataille de la Première Guerre mondiale, décor du chef-d’œuvre de Marcel Proust – Illiers-Combray… rien ne résiste à leur appétit dévorant. Ils ont besoin d’air. Des Corbières au pays de Caux, de la Touraine à la baie de Fécamp, leurs pales monstrueuses tranchent comme un couteau dans l’harmonie séculaire des campagnes. À Belle-Île comme à l’île d’Yeu, ils prétendent même marcher sur la mer. Tant pis pour les poissons ; on s’occupe déjà bien assez des baleines.

Tout est permis à ces modèles tristement monotones, dessinés en usine, dont le gigantisme ne cesse de s’accroître. Lourds, bruyants, hostiles à la faune, ces envahisseurs sont déguisés en super-héros. Ils tournent dans une fiction écolo. Ils vont sauver la planète, nous dit-on. Cela reste à prouver: non seulement que l’électricité qu’ils produisent est propre, mais qu’ils en produisent. Pour l’heure, les éoliennes détruisent: le silence, les souvenirs, la vue. Cette splendeur, immortalisée par les poètes, les écrivains, les peintres, les bâtisseurs ou les cinéastes dont certains voudraient débarrasser la France car elle leur fait de l’ombre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.