Wikipedia a 20 ans…

le

En janvier 2001 se lançait un projet un peu fou. Il reposait sur un rêve : que tous les habitants de la planète puissent déverser spontanément leur savoir – minuscule ou immense – dans l’entonnoir d’une encyclopédie en ligne.

C’était plus ou moins l’ambition de l’Encyclopédie, mais sans Diderot et d’Alembert et sans leur engagement idéologique. Les philosophes des Lumières déclaraient vouloir « rassembler les connaissances éparses sur la surface de la Terre » pour les mettre à la disposition de l’humanité tout entière. 270 ans plus tard, Wikipedia a réalisé cette utopie avec des bataillons de rédacteurs anonymes. Elle propose désormais 55 millions d’articles rédigés en 300 langues. Écrits par des volontaires non rétribués, revus et mis à jour par d’autres volontaires et consultés gratuitement par des centaines de millions d’utilisateurs.

Au début de l’aventure, le projet semblait hasardeux. Les fondateurs tenaient à mettre eux-mêmes en garde le lecteur : il ne s’agissait pas d’une « source sûre », il était conseillé de recouper les informations. Des articles très savants, dépassant souvent le niveau d’une encyclopédie traditionnelle, se mélangeaient à d’autres peu fiables et mal ficelés. Ce que Voltaire avait écrit à Diderot et aux encyclopédistes pouvait s’appliquer à Wikipedia : « Votre ouvrage est une Babel, le bon, le mauvais, le vrai, le faux, le sérieux, le léger, tout est confondu. » Qu’un ouvrage de référence, cherchant à préserver sa « neutralité », soit créé et géré par des dilettantes qui ne se connaissent pas et vivent aux quatre coins du monde a été l’objet de considérations sceptiques et suffisantes : on en parlait comme d’une blague gentillette et optimiste.

Mais, au fil des ans, la toile d’araignée s’est faite de plus en plus serrée et robuste, le réseau spontané des échanges s’est intensifié, l’apport massif de chercheurs et d’universitaires a été déterminant. Chaque jour, un nombre croissant de contributeurs corrige, actualise, enrichit, illustre les articles d’une œuvre libre et collective.

Une étonnante histoire : pas d’actionnaires, pas de patron milliardaire, pas de publicité, pas de profits ni d’économies d’échelle, un work in progress sans fin, un océan d’informations en mouvement perpétuel…

Ce patrimoine commun est aussi un miracle à l’intérieur du grand marché mondial : un des dix sites les plus visités et le seul non commercial. Wikipedia est probablement née au bon moment, quand on croyait encore à la vocation démocratique d’Internet. Peut-être qu’aujourd’hui cette croissance spontanée n’aurait pas été possible.

La directrice de la fondation, Katherine Maher, a dit un jour que « les gens aiment avoir raison et aiment montrer leurs compétences ». Ils sont invisibles mais ils débattent et apportent des preuves. Paradoxalement, les erreurs renforcent le site en donnant envie à des experts d’intervenir et de justifier leurs corrections. Il apparaît maintenant que la garantie de qualité est assurée par l’immense diffusion : il y a toujours quelqu’un disposé à mettre au point un texte. D’après l’un des fondateurs, Jeremy Wales, « la correction d’une information erronée a lieu en quelques heures, parfois quelques minutes »

Wikipedia est devenu un trésor dont chaque humain est propriétaire. Dans les sociétés aisées et libérales où son usage est le plus répandu, c’est un outil précieux ; dans les sociétés pauvres et non démocratiques, où elle peine encore à pénétrer, c’est un formidable support à l’éducation, avec un potentiel socialement révolutionnaire. Jules Michelet serait content ; il avait dit à propos de l’Encyclopédie : « C’est bien plus qu’un livre, c’est la conspiration victorieuse de l’esprit humain. »

Bon anniversaire Wikipedia, c’est agréable de fêter une conspiratrice qui a su se rendre indispensable.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.