La semaine de l’Opinion.

le

L’ombre de la Covid sur la présidentielle, l’Europe et les vaccins, troisième confinement redouté…

Covid: ombre sur la présidentielle. Après près d’un an de crise sanitaire, la question taraude les responsables politiques : comment imaginer la campagne présidentielle à l’ère du virus ? Les partis planchent sur des pistes pour adapter les élections à venir l’épidémie.

Troisième confinement : moins redouté, plus redoutable. Jusqu’à présent, les confinements se sont accompagnés de bonnes surprises ​: rebond plus fort qu’espéré lors de la réouverture, adaptation des entreprises et diminution de l’impact économique… Mais un troisième confinement serait quand même un coup de dés.

Comment l’Europe s’est fait souffler les vaccins de Valneva. En refusant la prise de risque, en n’ayant aucune politique concertée, les pays de l’Union européenne se sont condamnés à passer après les autres. Et c’est uniquement leur faute.

Barthélémy Courmont, professeur à l’Université catholique de Lille et directeur de recherche à l’Iris, revient sur le contexte et sur les raisons qui ont poussé l’armée birmane à renverser Aung San Suu Kyi.

Biotechs : 5 verrous à lever pour décoller. L’échec de Sanofi et la réussite de la biotech Valneva qui livrera d’abord le Royaume-Uni ont jeté une lumière crue sur les déboires de la recherche française. Le pays dispose pourtant d’atouts.

Séparatisme : le duo Le Pen-Darmanin s’échauffe. La patronne du RN et le ministre de l’Intérieur s’affronteront en débat mi-février sur les sujets régaliens. Un enjeu de taille dans la perspective de la présidentielle 2022.

Le Baron noir, Julien Dray, à l’épreuve de la Covid. Rattrapé par le coranovirus il y a quelques semaines, Julien Dray, qui a inspiré la série « Baron noir », a renoué à cette occasion avec d’anciennes connaissances.

Conseil constitutionnel : la rémunération des sages en partie illégale. Une enquête de l’Observatoire de l’éthique publique a permis d’identifier une anomalie de plus de vingt ans : la rémunération des membres du Conseil constitutionnel est en dehors des clous.

Pénuries, inflation des prix : la guerre des porte-conteneurs s’intensifie. Les entreprises européennes sont obligées d’arrêter de vendre certains produits car cela coûte trop cher de les faire venir par bateau de Chine. La commission européenne se penche sur la pénurie de conteneurs qui profite aux compagnies maritimes.

Élevage français : un paradoxe gros comme un bœuf. La consommation de bœuf français n’a pas baissé en 2020, mais le mal est profond dans la filière.

Roberto Fico, président de la Chambre des députés… et clé de la crise italienne ? Militant historique du Mouvement 5 étoiles, il a su nouer des liens avec le Parti démocrate de Matteo Renzi.

Opinion(s)

Vaccin Spoutnik, une humiliation française. « Notre modèle est caduc, rongé par des combats d’arrière-garde. La précaution tue la prise de risque, l’obsession bureaucratique étrangle l’innovation, le primat idéologique interdit l’alliance des compétences publiques et privées, le réflexe anticapitaliste bride les ambitions », dénonce Rémi Godeau dans son édito du 02 février.

Sylvie Bermann: «Boris Johnson va mettre les difficultés du Brexit sous le tapis de la Covid ». Pour Sylvie Bermann, ancienne ambassadeur au Royaume-Uni, le Premier ministre britannique explique que tout ce qui va mal est de la faute du coronavirus et que tout ce qui va bien – dont les vaccins – est grâce au Brexit.

Agnès Verdier-Molinié: «Dette: dans deux ans, les robinets de la BCE ne couleront plus à flots». « La France est aujourd’hui endettée à près de 120 % de son PIB. En 2021, nous allons encore emprunter au moins 260 milliards d’euros. Il est temps de se réveiller ».

The Wall Street Journal

Donald Trump a nommé tellement de juges que les décisions de justice vont en être influencées pour des décennies. Après la focalisation du Parti républicain sur les nominations dans la magistrature durant le mandat de Donald Trump, l’administration Biden n’aura que peu de postes à pourvoir dans les cours d’appel.

Qui a financé les manifestations du 6 janvier devant le Capitole ? L’héritière pro-Trump d’une chaîne de supermarchés a donné quelque 300 000 dollars en faveur de l’événement, soutenu également par un présentateur de télévision d’extrême droite.

Le Graphique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.