Bruxelles…Paris…Amsterdam… Madrid… même combat…

le

Il était aux alentours de 19 h, samedi soir, lorsque deux groupes constitués chacun d’une dizaine de personnes se sont affrontés sur le boulevard Maurice Lemonnier, à hauteur d’une boucherie, dans le centre-ville de Bruxelles.

Il s’agissait là d’une bagarre entre jeunes du quartier et migrants. Les premiers reprochant aux seconds – « des Algériens » – d’avoir volé l’une de leur maman âgée ; selon d’aucuns, le butin aurait été un GSM ou un portefeuille.

« LA POLICE NE VIENT PAS »

S’en est suivi un déchaînement d’une violence inouïe : les jeunes du quartier ont pris tout ce qui leur tombait sous la main (panneau de signalisation, raclette, etc.) pour tabasser les migrants. Trois blessés, des migrants, ont été emmenés à l’hôpital. Il n’y a pas eu d’interpellation. Ce dimanche, sur place, le personnel de la boucherie est amer.  « En un quart de siècle, vous êtes le premier journaliste qu’on voit ! Ici, c’est tous les jours la même chose : il y a des dizaines de migrants – des voleurs et des dealers – qui se rassemblent devant nos commerces et, quand on appelle la police, elle ne vient pas. Pourtant, on est des Belges et on paie des taxes comme tout le monde ! »

« Samedi soir », poursuit notre interlocuteur, « 1h avant la bagarre, on avait appelé la police pour signaler qu’il allait y avoir un problème. Elle n’est arrivée que 15 minutes après la bagarre. L’un des policiers nous a dit qu’ils ne pouvaient rien faire et que c’étaient les jeunes qui devaient faire la loi dans la rue parce que, dès qu’ils arrêtent des migrants, ils sont aussi vite relâchés. Mais la loi de la rue, ce n’est pas une loi ! On voudrait bien qu’ils envoient régulièrement des patrouilles pour au moins les disperser. Parce que, pour l’instant, non seulement, on est obligé de monter la garde devant nos commerces, mais, en plus, on a déjà perdu une bonne partie de notre clientèle qui n’ose plus venir… »

Paris…Bruxelles…Amsterdam…Madrid…Partout en Europe les « Etats », les « Gouvernements » reculent.

J’ai bien peur que le temps des guerres civiles s’annonce et que celui des dictatures soit en marche…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.