Violences…policières…???

le

Une épaule déboitée, des côtes froissées et la peur de leur vie. Dimanche à 16 h 35 dans la cité des 3 000 à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), deux motards de la CSI 93 ont été roués de coups par un groupe d’une dizaine de jeunes.

 L’un s’est vu prescrire 7 jours d’ITT (incapacité temporaire totale). Son collègue, plus grièvement atteint à l’épaule, 21 jours d’ITT.

Les deux policiers appartiennent à la compagnie d’intervention de sécurisation (CSI) basée à Aulnay-sous-Bois. L’un est un brigadier-chef âgé de 44 ans, l’autre est un gardien de la paix âgé de 24 ans. Ils effectuent un banal contrôle routier dans la cité des 3 000, juste devant la Poste, quand ils repèrent un scooter monté par deux jeunes. Aucun des deux n’est en mesure de présenter les papiers du deux-roues. La discussion se poursuit sur « un ton cordial pendant vingt bonnes minutes », indique une source policière.

Pluie de coups de pied et de coups de poing.

Le passager aurait alors proposé aux policiers d’aller chercher les documents du scooter à son domicile tout proche et de laisser le véhicule sur place avec son copain. Mais quand le jeune homme r é a p p a r a î t , i l n ’ e s t p a s seul. « Une dizaine de personnes l’accompagnent », selon la même source, et s’abattent sur les deux fonctionnaires.

Un coup de pied et l’une des motos de la CSI en envoyée au sol. L’un des assaillants se saisit d’une barrière et la jette en direction des policiers.

 Dans le pugilat, l’un des agents se retrouve à terre, une pluie de coups de pied et de poings s’abattent sur lui. Puis c’est au tour de son collègue de tomber. Il écope du même traitement.

Une vidéo relayée par le site Actu17 montre un policier mis à terre par l’homme qu’il semble vouloir interpeller. Le deuxième agent tente de lui venir en aide, mais reçoit également des coups de pied de la part d’un autre individu. Pour se tirer du traquenard, ils tentent de les disperser en les aspergeant de gaz lacrymogène. Finalement l’arrivée de renforts fera cesser les hostilités. Un homme de 20 ans est interpellé. Les deux passagers du scooter, eux, ont réussi à prendre la fuite sur leur deux-roues. L’enquête pour identifier les agresseurs se poursuit.

« Le préfet de police a apporté son soutien aux deux motards de la CSI 93 blessés », indique la préfecture de police sur Twitter.

En principe… la peur du gendarme… enfin pour vous ou moi…

En banlieue on les appelle rnouch, condé, chtar, keuf… et ce sont eux qui ont peur…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.