La nouvelle vague de voitures-radars.

Une vingtaine d’entre elles entrent en fonction aujourd’hui.

Les véhicules banalisés seront munis de radars à infrarouge sur le tableau de bord et sur la lunette arrière.

C’est la nouvelle arme de la Sécurité routière : dès aujourd’hui, une vingtaine de voitures banalisées, appartenant à la société privée GSR, vont sillonner les routes du Loiret et de toute la région afin de contrôler les excès de vitesse. Déjà testées en Normandie, dans les Pays de la Loire ou en Bretagne, elles s’apprêtent aussi à débarquer dans les Hauts-de-France, en Bourgogne – Franche-Comté ou en Nouvelle-Aquitaine.

Avec leurs radars à infra-rouge sur le tableau de bord et sur la lunette arrière, ils flasheront « soit un véhicule qui les croise, soit un qui les double », précise Xavier Marotel, directeur de cabinet du préfet du Loiret. Proche de l’Ile-de-France et doté de grandes pla-tes-formes logistiques, le Loiret est un département où la circulation est dense, avec de grands axes rectilignes, comme les ex-N 20 et 60, qui sont aujourd’hui des départementales.

Bond des grands excès de vitesse chez les jeunes.

En 2020, le bilan de la sécurité routière s’améliore légèrement dans le Loiret, avec 29 morts à la fin novembre, contre 35 au total en 2019. Mais ces chiffres masquent une dégradation, car les Français ont moins circulé. « Nous avons constaté un relâchement et de très grands excès de vitesse. Les jeunes automobilistes, en particulier, se sentent désinhibés sur les routes rendues désertes par les confinements », explique Xavier Marotel. Les moins de 26 ans ont représenté 25 % des contrôles pour grand excès de vitesse (+ 40 km/h au-dessus de la vitesse autorisée en 2019). Ce chiffre a bondi à 41 % cette année.

Beaucoup plus facile de fabriquer des radars autos, que des radars détecteurs de mines pour notre armée… ou des voitures radars ultra sophistiquées, que des autos blindées dignes de ce nom…

Il faut sauver l’automobiliste malgré lui… le soldat c’est autre chose…il est volontaire, il a signé…il peut mourir!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.