La police de la pensée…

le

« Le fondement du mariage pour tous – je suis contre mais j’admets qu’on soit pour –, c’est la discrimination. Un jour, quelqu’un dira : “Ma jument, je l’adore, je ne peux pas l’épouser, c’est un scandale”. » 

Aram Mardirossian

Ces propos « consternants » ont été tenus par un professeur en toge de Paris I Panthéon-Sorbonne. Ce 29 septembre, Aram Mardirossian ignore que son cours d’histoire du droit est filmé. Lynché sur les réseaux sociaux, il est ensuite lâché par le président (par intérim) de l’université, Thomas Clay

Certains collègues s’interrogent : « Que deviendrait un enseignement s’il devait ménager constamment la sensibilité d’un auditoire forcément divers ? La faculté doit être reconnue à un professeur d’user de provocation pour faire réfléchir les étudiants. Remettre en cause cette liberté, c’est succomber à la police de la pensée. » 

Ce jour-là, Thomas Clay a été à son service.

« Soit belle et tais toi » n’a plus court…maintenant c’est « fermez-la tous »…

Le pays des droits de… se taire…

Grave…très grave …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.