L’Etat victime ubuesque …

le

L’Etat victime ubuesque de l’épidémie de Covid

Voilà une victime du Covid que l’on n’attendait pas : l’Etat. Plus l’épidémie se prolonge, plus le confinement s’étire, et plus cela souligne l’incapacité de la puissance publique à bien évaluer sa mission. Entre trop en faire et pas assez, l’Etat ne sait plus comment se comporter.

Trop en faire ? C’est l’exemple tristement célèbre des commerces non-essentiels, et de cet enchaînement fatal qui a conduit à la fermeture administrative de rayons entiers dans les hyper et supermarchés, a obligé le gouvernement à indemniser les commerçants privés de revenus, et à réactiver le régime du chômage partiel pour leurs employés dont le salaire est à nouveau comme nationalisé. Le système est d’une telle facilité que la ministre du Travail, Elisabeth Borne, en arrive à conseiller aux stations de ski d’embaucher des personnels pour les vacances de Noël, sans savoir si les pistes seront ouvertes aux skieurs : pas grave, l’Etat paiera. Enfin, magie du droit social à la française, les employeurs commencent à se rendre compte que leurs salariés en chômage partiel ont droit à des vacances… qu’ils pourront prendre, pourquoi pas, lorsque les commerces rouvriront. Lesquels, exsangues, demandent déjà à l’Etat de les indemniser. Voilà donc le Léviathan en passe de payer des vacances à des dizaines de milliers de Français du secteur privé. Ubuesque.

N’en faire pas assez ? Ce sera le grand défi du prochain déconfinement : comment et où procéder, par où commencer et selon quels critères ?  Ce qui fut fait au printemps et a dérapé, cet été doit servir de leçon. Mais sur quelle base décider, avec quelles statistiques sur les lieux d’infection ? La France ne dispose toujours pas des informations fines qui devraient nourrir son modèle de décision. Même absence de stratégie visible sur la vaccination : on attend que l’administration bouge, là où nos voisins sont déjà en mouvement. Inquiétant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.