L’Auvergne exporte…

le

Convoi de blocs de béton d’Auvergne pour les vallées des Alpes-Maritimes.

Une trentaine de semi-remorques chargées de blocs de béton de l’entreprise de Châteaugay (Puy-de-Dôme) SBC Préfa ont pris la route des Alpes-Maritimes pour permettre la reconstruction express des routes balayées par les crues, début octobre.

Le ballet des semi-remorques devrait prendre fin ce vendredi ou en début de semaine prochaine, dans la zone « Les Graviers », à Châteaugay (Puy-de-Dôme), au départ de SBC Préfa.

L’entreprise du groupe SBC Holding, spécialisée dans la production de blocs de béton, a été sollicitée pour alimenter les chantiers de reconstruction lancés dans les vallées des Alpes-Maritimes dévastées par les crues, début octobre. D’où ce convoi pas comme les autres.

Blocs modulaires « made in Auvergne »

Des blocs « made in Auvergne » vont ainsi servir d’enrochement préalable à la réfection des routes dans les vallées de la Vésubie, de la Roya et de la Tinée. Il s’agit de travaux colossaux que doit mener dans l’urgence la Métropole Nice Côte-d’Azur, dont l’objectif est de réhabiliter et sécuriser les routes d’accès aux stations de sports d’hiver le plus rapidement possible.

Les opérations nécessitent plusieurs ouvrages de soutènement. C’est sur cette partie que l’entreprise puydômoise intervient.

Nous sommes partenaires de la société niçoise Modbloc, qui a breveté le concept de blocs de béton modulaires de soutènement retenu pour pouvoir mener ces chantiers en un temps record, témoigne Éric Chambon, président de SBC Holding. Compte tenu des volumes demandés et des délais très courts, le patron de Modbloc, Vincent Cannova, a fait appel à nous. Nous envoyons donc tout notre stock disponible.

Il s’agit de blocs en béton matricé dont le moulage intègre une finition esthétique de type muret en façade, qui s’empilent et ne nécessitent pas de séchage. Une fois montés, les travaux de voirie proprement dits peuvent être effectués dans la foulée.

Les blocs de béton sur l’esplanade de stockage de SBC Préfa, à Châteaugay, avant leur départ pour les Alpes-Maritimes.

Chantiers prioritaires

« Il y a trois murs d’environ 2.000 m2 à réaliser. Notre stock représente 450 m2 et une trentaine de semi-remorques, à raison de deux ou trois par jour », détaille François Lacouture, responsable commercial de SBC Préfa. Modbloc, à Nice, mais aussi un partenaire de Rodez complètent l’approvisionnement en blocs.

Quant à SBC Préfa, qui produit environ 30 m2 par jour, elle va devoir reconstituer son stock avant de servir à nouveau ses clients locaux. « Nous aurons pris un mois et demi de retard, mais ce n’est pas catastrophique, poursuit François Lacouture. Avec l’approche de Noël, nous allons gérer. Les chantiers des Alpes-Maritimes sont prioritaires. C’est normal. »

Et c’est une autre société auvergnate, Boucheix, d’Aulnat, qui assure le transport.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.