Quelques livres, essentiels ou pas…

le

0 Nuances de masques (comme un livre érotique).

Il la plaqua contre le mur, lui arracha brutalement son masque et lui caressa doucement le visage. Elle murmura : « Tu es fou. » Il lui saisit alors le poignet et versa dans sa main quelques gouttes de gel hydroalcoolique. Elle se mit à le désirer très fort. Elle posa furtivement sa main sur son pantalon et constata à quel point il avait envie d’elle. Elle l’embrassa dans le cou, commença à déboutonner sa chemise puis d’un geste expert lui enleva ce carré bleu qui lui mangeait la moitié du visage. Il voulut l’embrasser mais elle recula soudain : « Tu as fait un test PCR récemment ? »

Tibilou met un masque (comme un livre pour enfants)

La maman de Tibilou lui dit : « Tibilou, à partir de maintenant tu vas devoir mettre un masque pour aller à l’école. » « Oh non, dit Tibilou, je veux voir la tête de mes copains. » La maman de Tibilou fronça les sourcils : elle faisait ça quand elle n’était pas contente. « Tibilou, tu ne voudrais pas que je tombe malade quand même ? » Tibilou soupira. Bien sûr il aimait sa maman plus que tout au monde, mais il aimait bien voir ses copains rigoler. « Dis maman, est-ce que je pourrai faire des dessins sur mon masque pour que ça soit plus rigolo ? », demanda Tibilou. « Bien sûr mon chéri, viens, on va le colorier avec des feutres de toutes les couleurs et après je te préparerai une crêpe au chocolat pour le goûter. » Tibilou sourit à sa maman. Avec ou sans masque, la vie était plus douce avec elle.

La Puissance positive du masque (comme un livre de développement personnel)

– Avant de mettre votre masque, respirez profondément et répétez cette affirmation : « Je m’adapte avec joie aux circonstances que je ne peux pas changer. » Rappelez-vous que se lamenter en permanence et ruminer des pensées négatives abaissera vos défenses immunitaires. – Une fois dans la rue, gardez le cœur souriant. Envoyez des ondes bienveillantes à tous ceux que vous croiserez tout en gardant des distances de sécurité. Si une personne s’approche trop près de vous, dites-lui avec calme et fermeté : « C’est par amour que je vous tiens à distance. Recule-s’il vous plaît. » – Avant de dormir, répétez-vous : « J’aime porter un masque car ainsi je protège ceux que j’aime », puis enlevez votre masque si vous dormez seul. Sinon, gardez-le.

Trafic de produits non essentiels (comme un roman)

Depuis que la vente des livres avait été interdite, un trafic se développait, surtout dans les beaux quartiers. Il y avait des dealers de livres qui procuraient aux accros dépendants à la lecture leurs doses de bouquins pour tenir le coup. Il suffisait de les appeler, de donner un titre et ils se débrouillaient pour vous le trouver en quelques jours. Ensuite il fallait signer une attestation de déplacement dérogatoire en prétendant « effectuer des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées » et sortir masqué de chez soi. Le dealer de livres, masqué lui aussi, entrouvrait sa porte. On murmurait : « Vous l’avez reçu ? » « Oui, j’ai eu du mal à le garder, c’est mon dernier, tout le monde le voulait. C’est fou quand même, depuis que les livres sont interdits, j’ai jamais eu autant de clients en manque, à croire que le manque crée l’envie, que l’interdiction provoque l’addiction. N’est-ce pas là l’essentiel ? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.