Attentat de Vienne .

le

Attentat de Vienne : coup de filet contre l’islam radical en Autriche

Deux mosquées ont été fermées à la suite de l’attaque revendiquée par l’État islamique et huit personnes ont été placées en détention provisoire.

Vienne durcit le ton. L’Autriche a ordonné la fermeture de deux mosquées radicales, quatre jours après l’attaque meurtrière dans la capitale autrichienne revendiquée par le groupe État islamique, a annoncé la ministre de l’Intégration Susanne Raab, vendredi 6 novembre.

Parmi ces deux mosquées, l’une est techniquement une association que l’assaillant de Vienne fréquentait régulièrement et qui a contribué à sa radicalisation, a expliqué la ministre au cours d’une conférence de presse.

L’assaillant, un jeune homme de 20 ans, de nationalité autrichienne et nord-macédonienne, a tué quatre personnes lundi soir en plein cœur de la capitale autrichienne avant d’être abattu. Kutltim Fejzulai était connu des services de police et était sorti de prison en décembre 2019.

Dysfonctionnements. 

Les services autrichiens avaient été alertés que le futur auteur de l’attaque avait tenté d’acheter des munitions. Pour autant, à la suite de cette information, rien n’a été mené contre Kutltim Fejzulai, surnommé Abou Doujana al-Albani. L’attentat de Vienne illustre une série de dysfonctionnements au sein des services de renseignement et des forces de l’ordre autrichiennes.

Depuis, les autorités ont arrêté 15 personnes, toutes liées à l’islam radical, dans le cadre de l’enquête sur cet attentat. Un tribunal de Vienne a ordonné vendredi que huit d’entre elles, âgées de 16 à 24 ans, soient placées en détention provisoire, a déclaré la ministre autrichienne. Ils sont « fortement soupçonnés d’avoir contribué ou commis le crime d’appartenance à un groupe terroriste ou une organisation criminelle », a indiqué le parquet autrichien.

La police allemande a par ailleurs procédé ce vendredi à des perquisitions liées à quatre personnes soupçonnées de contacts avec le tireur de Vienne. Deux hommes ont également été interpellés en Suisse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.