Fronde…

le

Le redoutable sentiment d’injustice des commerçants.

Tous les Français n’ont peut-être pas une trouille bleue de la Covid-19. Mais les patrons de TPE-PME qui ont survécu au gel de l’économie du printemps, et plus particulièrement les petits commerçants, redoutent fort, eux, que cet acte II du confinement ne leur soit fatal.

Il est évident que le virus circule activement en milieu clos, et qu’un lieu mal ventilé peut se transformer en bouillon de culture. Même s’il y aura toujours des voix pour le contester, les fermetures imposées par les pouvoirs publics se justifient d’un point de vue médical et scientifique. Il n’en demeure pas moins qu’elles sont vécues comme une injustice.

D’abord parce qu’il est vexatoire d’être qualifié de « non essentiel » quand il en va, justement, de sa survie, même si l’État, fort de son « quoi qu’il en coûte », a débloqué de nombreuses aides pour soutenir le secteur marchand. Autre motif d’agacement des gérants ou propriétaires de commerces de proximité : devoir baisser le rideau quand, dans le même temps, les géants de la grande distribution ou du e-commerce ont le champ libre.

Le ministre de l’Économie a beau avoir corrigé le tir ce dimanche et averti qu’Amazon ne devait pas « être le grand gagnant de la crise », le mal est fait puisque s’est distillé maladroitement le sentiment d’un « deux poids-deux mesures ». Il est urgent d’éteindre ce début d’incendie. D’autant que des élus locaux, non sans doute quelques arrière-pensées, soufflent sur les braises, prenant le risque de prendre des mesures inverses de celles arrêtées par l’État.

Un jeu dangereux car il affaiblit et décrédibilise la parole publique, la rendant une nouvelle fois inaudible. Surtout, de telles postures où chacun voit midi à sa porte alimentent un terreau propice à l’émergence de nouvelles Jacqueries. C’est exactement ce dont le pays, en mal d’unité, n’a pas besoin en ce moment.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.