France : Terrorisme islamiste : l’action contre la résignation.

le

De la résignation, Balzac disait qu’elle est un suicide quotidien. Une fois passée la légitime émotion, une fois oubliés les « plus jamais ça », le voilà l’ennemi, ce poison que l’islamisme politique distille avec méthode sur les fêlures de notre démocratie : le renoncement à se battre, prélude à la soumission. Que de petits dénis et de grandes lâchetés, de faux arrangements et de vraies capitulations, de calculs électoraux minables et de dérives communautaristes coupables depuis l’« affaire du voile » de Creil, en 1989, et jusqu’à l’abominable décapitation de Samuel Paty !

À chaque drame, les Français ont résisté – à l’amalgame, à la panique, à la suspicion généralisée. Sans doute ont-ils intégré que se diviser sur les valeurs républicaines, s’affronter sur la laïcité, c’était tomber dans le piège tendu par les terroristes. Pourtant, comment ne pas redouter qu’à force de discours sans actes, de mobilisations sans lendemains, d’échecs patents, ce combat intérieur tourne à l’abdication ?

Après tout, on se dit que, faute de protection et de soutien, on n’est pas obligé de jouer sa vie au nom de la liberté d’expression. Qu’on n’est pas obligé de faire bloc, lassé par les récupérations politiciennes, la pression associative permanente, les atermoiements gouvernementaux. Qu’on n’est pas obligé de défendre les yeux fermés un État de droit défaillant jusqu’à s’en laisser conter par l’entrisme d’une idéologie totalitaire. Qu’on n’est pas obligé de croire que, ces fois-ci, les promesses de réactions seront suivies d’actions.

Alors oui, contre cette résignation, l’État doit agir vite et fort. Partout il doit faire prévaloir le droit. Tout le droit, sans accommodements et exceptions. Rien que le droit, parce que le respect des principes démocratiques reste le meilleur des remparts. Et le ferment de la résistance.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.