France : Rillieux-la-Pape: notre église brûle…

Rillieux-la-Pape: notre église brûle, ne regardons pas ailleurs.

Le séparatisme enflamme la banlieue de Lyon.

L’église Saint Pierre Chanel de Rillieux-la-Pape a été incendiée dans la nuit de samedi à dimanche. Après cet acte visant à semer la discorde, ceux qui savent doivent dénoncer les coupables.


Dans la nuit de samedi à dimanche, une église catholique a été prise pour cible à Rillieux-la-Pape. Cette église moderne en béton, au cœur du quartier le plus populaire de cette ville de banlieue lyonnaise a vu un véhicule enflammé précipité sur sa façade.

Quand une église catholique est prise pour cible par des incendiaires, il ne faut pas le laisser sous silence car ce n’est pas innocent. Cela ne l’est jamais.

Nous savons bien où veulent nous conduire ceux qui se livrent à de pareils actes, trop fréquents en France pour être anodins, nous savons bien ce qu’ils veulent. Tout cela a été théorisé, tout cela a été écrit, tout cela est appliqué, tout cela produit des effets.

Alors que faire?

Déjà, il ne faut pas le taire, il faut que ces images, le message du Maire de cette ville, fassent le tour de France, le tour du monde, pour que nous rendions témoignage de ce que subit notre pays.

Il ne faut pas que l’on se dise que « ce n’est rien ». Car ce n’est pas rien.

En s’attaquant à des symboles, à des édifices catholiques, on s’attaque à une partie de notre culture. Des racailles se prenant pour des terroristes, car on va être très clair, je ne vois pas ce que cela peut être d’autre sur cette église, veulent faire passer un message, ils veulent montrer à la France entière que c’est la religion chrétienne qui doit partir en fumée.

Un symbole terrible

C’est un symbole, c’est une image forte, violente, d’une église de quartier qui brule.

Les témoignages qui nous arrivent indiquent que les auteurs, cagoulés, ont hurlé que le Maire était raciste et qu’ils souhaitaient qu’il dégage.

Ne nous mentons pas, les incendiaires sont des jeunes un peu bas de plafond à qui on a monté la tête. Ce qui doit retenir notre attention, c’est qu’ils ont, pour punir le soi-disant racisme d’un Maire réélu à 67% au premier tour des élections, décidé de brûler l’église de leur quartier. Pas l’une des autres églises plus anciennes mais celle-ci précisément. Ils considèrent donc que le racisme du Maire se combat en faisant partir en fumée le symbole de sa religion supposée.

Pour bien connaitre Alexandre Vincendet, force est de constater qu’il n’est pas vraiment une grenouille de bénitier, mais ce qui est important, ici, c’est le symbole: pour combattre le racisme on précipite un véhicule enflammé sur une église.

Cette guerre civile qui menace la France

Une nouvelle fois, c’est à nous de réagir. Qu’allons-nous dire ou faire?

Ce qu’ils veulent, c’est la guerre civile, ce n’est pas moi qui l’ai écrit, ce sont leurs maîtres à penser, et en premier lieu Abu Mussa Al Suri. Ce qu’ils veulent, c’est un soulèvement.

Ils n’ont évidemment jamais lu la moindre ligne d’Al Suri, pas plus qu’ils ne fréquentent la grande mosquée de Rillieux-la-Pape, dont j’imagine dans quel état doivent être les dirigeants cette semaine. Il y a fort à penser que cet incendie d’église n’est pas une séquence planifiée d’un grand complot mondial.

Et pourtant, cela en a toutes les apparences. Cet incendie vient après d’autres incendies de deux mosquées dans la région lyonnaise qui avaient fait les gros titres de la presse nationale. Il n’est pas possible que ces racailles n’aient pas été inspirées par ces actes. Cela signifierait qu’il y a une réponse, un début d’escalade, les prémisses d’une guerre civile.

Il nous appartient d’être capable de les contraindre, de les écraser en misant sur l’intelligence collective, en misant sur notre confiance en nos compatriotes de confession musulmane car nous savons qu’ils ne souhaitent pas cet affrontement. Nous savons qu’ils souhaitent autant que nous que les coupables soient écrasés, qu’ils soient mis hors d’état de nuire. Nous savons parfaitement aussi que malgré tout ce que l’on entend, l’embourgeoisement d’une partie significative des Français de confession musulmane de deuxième et troisième génération est une réalité et qu’aucun d’eux n’a intérêt à tout perdre dans des affrontements communautaires.

Nous savons, en tout cas nous l’espérons, que le salut viendra de ceux qui ont vu, de ceux qui savent, de ceux qui veulent que tout cela cesse et qui donneront les informations pour que ces salopards soient punis. Et bannis de notre société.

L’église Saint Pierre Chanel de Rillieux-la-Pape

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.