Cantal : Même chez nous !!! Où va-t-on!

C’est une macabre découverte qui a été faite ce samedi 5 septembre au soir. Les propriétaires du Gaec de Gioux, à Riom-ès-Montagnes (Cantal), ont retrouvé un de leurs chevaux mort, victime d’une mutilation au niveau de l’appareil génital et de l’oreille droite. Comme partout dans l’Hexagone, depuis quelques semaines.

Les circonstances de cette agression envers une jument du Gaec de Gioux, à Riom-ès-Montagnes sont en cours d’expertise. Mais, les propriétaires de ce cheval sont déconcertés et accablés, « nous en avons une trentaine, celle-ci avait pouliné il y a un mois, nous ne l’avions pas encore remis avec les autres », soupire Emmanuel Chauvet.

Le samedi 5 septembre au soir, son père entame le tour des prés pour voir si tout va bien et découvre cette jument, morte. « C’était un cheval de selle, un animal très gentil qui s’approchait sans difficulté quand on la cherchait. Il ne nous semble qu’elle se soit débattue car on l’aurait sûrement entendue gratter au sol », souligne Morgane Lavergne. En effet, le pré est situé à une cinquantaine de mètres seulement de la maison où ils résident. Encore plus étonnant, la jument a été retrouvée couchée à l’exact opposé de l’endroit où elle dormait d’ordinaire. 

« Ce sont des actes de barbarie »

François Boisset, le maire de la commune, s’est déplacé après avoir été avisé par les gendarmes de ce massacre. « On en entendait parler partout en France, ce sont des actes de barbarie, décrit-il. Ici, les animaux s’approchent pour manger ce que leur donnent les gens. Mais, je ne comprends pas ce qui pousse des gens à faire ça ».

Selon les propriétaires de cette jument, « c’est sûr qu’ils sont plusieurs à agir ainsi, une personne ne peut pas agir ainsi seule mais combien sont-ils en France, en combien de temps agissent-ils… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.