France : Lettre ouverte…

Alors que plus de 20 000 personnes ont manifesté « contre les violences policières” ce week-end, les policiers doivent plus que jamais faire preuve d’exemplarité. Car le projecteur braqué sur un événement marginal pourrait servir les idéologies les plus néfastes.

Paris le 06 juin 2020

Linda Kébab

Chers collègues,

Je m’adresse à vous, sans distinction de grade ou de corps. Sachez être fiers d’œuvrer au service de l’humain et de la sécurité intérieure. Comme je le suis du lien qui nous unit dans le danger et les craintes qu’en silence nous partageons. Nous avons choisi la Police nationale, profondément convaincus que la paix conditionne la jouissance des libertés.

L’écrasante majorité des Français le sait, a conscience des épreuves que nous traversons, et exprime sa gratitude envers les policiers. Mais une crise profonde progresse dangereusement dans notre pays. Elle divise les citoyens, exacerbe les haines, fragilise le pacte républicain.

La Police nationale, dont chacun est en droit d’attendre l’exemplarité, est malmenée, réduite à une caricature. Et dans cette France qui traverse des turbulences, vous serez plus scrutés, jugés, déshumanisés. Travestie, manipulée, l’image servira les idéologies les plus déviantes.

Nul ne comprend mieux qu’un policier la douleur d’un pavé qui brise l’os ou d’un mortier qui éborgne… Et l’invisibilité publique de ces souffrances assène un coup supplémentaire à nos cœurs. Sous l’effet de la peur ou de la colère, il arrive que nous prononcions un mot honteux. Ce n’est pas grave. Nous n’avons pas l’obligation d’être parfaits, seulement exemplaires. En revanche, le racisme et la violence illégitime sont à proscrire. Celui qui frappe un homme menotté, qui verbalise le rejet de l’autre, a craché sur son uniforme, et sur l’ensemble de ses collègues. Ne sous-estimez pas l’effet loupe d’un événement.

Comprenez que la marginalité sera pour nos détracteurs l’opportunité de polariser les conflits et pour leur auditoire une raison de les suivre.

Nous aimons notre uniforme et son universalisme républicain. Il nous confère le monopole à faire respecter le contrat social de notre pays.

Et puisqu’il impose l’exemplarité, soyons dignes de l’appliquer dans nos vies.

Je ne doute pas un instant que l’écart d’un collègue, exceptionnel au regard du nombre de missions effectuées, sera désapprouvé par ceux qui l’accompagnent. Arrêter son geste, taire ses mots sont une obligation. Au risque sinon de le laisser se faire mal et d’entraîner tous les policiers dans l’abîme des critiques. Si nous n’y prenons pas garde, nous perdrons la bataille face aux ennemis de la paix que nous nous évertuons à garder.

Aux chefs, placez-vous en avant des agents dont vous avez la responsabilité pour les guider, et derrière pour les soutenir. Votre rôle indispensable doit être cette mesure de bienveillance permanente, et du courage dans l’intérêt collectif, comme la typicité de cette feuille de chêne qui ne dissocie jamais l’autorité de la justesse.

Mes chers collègues, je sais la pression et la violence des injures et des menaces, l’abjection qui renvoie à l’intimité de nos mères, ou à la complexion à laquelle certains nous renvoient. Votre rôle n’est aisé. C’est pour cela qu’en tant que syndicalistes, notre combat pour vous défendre sera permanent. Parce que vous ployez sous le poids des critiques mais jamais vous ne courbez l’échine. Soyez fiers.

Votre dévouée.

 *Linda Kebbab est déléguée nationale Unité SGP Police FO.

Rien à rajouter ou à redire .

Si : heureusement qu’il y a encore « des Femmes, des Arabes, et des Policiers  » comme elle !!!

Merci Madame.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.