Massiac : La mairie et l’école entièrement rénovées et inaugurées

Face à l’obligation de mettre en accessibilité la mairie et l’école d’une part et à un diagnostic énergétique « peu encourageant pour l’avenir », la municipalité a lancé un programme global de rénovation des deux bâtiments, inaugurés mercredi.

En rénovant sa mairie et son école, la municipalité de Massiac a, selon Ghyslaine Pradel, présidente de Hautes Terres communauté, « fait bien plus que ça. C’est aussi la restructuration d’un quartier », affirmait-elle, lors de l’inauguration officielle des bâtiments, qu’elle estime « de qualité, notamment architecturale, fonctionnels, lumineux, avec un souci de réduire la facture énergétique et avec des outils numériques. C’est une belle réussite ». Des félicitations partagées par tous. À commencer par Bruno Faure, président du Conseil départemental, qui rappelait, quant à lui, qu’à travers ces « travaux importants financièrement mais aussi au niveau du symbole » « Massiac joue un rôle de bourg-centre » et va permettre « d’attirer de nouvelles populations ». Mais aussi, selon Bernard Delcros, sénateur, « d’inscrire Massiac dans l’avenir ».
Isabelle Sima, préfet du Cantal, insistait, elle, sur la notion de « symboles majeurs en matière de valeurs de la République », que représentent une mairie et une école.

1,5 M € de travaux.

Les travaux de rénovation des deux bâtiments de la mairie et de l’école publique, accolés, étaient devenus nécessaires. Tant au niveau de l’accessibilité que sur le plan énergétique. L’étude thermique réalisée en 2013 par la municipalité avait en effet pointé du doigt d’importantes déperditions de chaleur. Les locaux s’avéraient par ailleurs trop exigus et n’offraient pas des conditions de travail optimales, ni aux enseignants, ni aux écoliers ni au personnel de la mairie. Les élus ont donc décidé de lancer « un projet global, plutôt que de faire du coup par coup », comme le rappelait Michel Destannes, le maire de Massiac. L’occasion également de créer de nouvelles salles de réunion à la disposition du public au sein du centre administratif et d’intégrer l’école numérique.
Coût total des travaux : 1,5 M€, dont 811.000 € de subventions de l’Etat via la DETR, le Département, l’ADEME, la Région, la Communauté de communes, réserve parlementaire d’Alain Marleix, l’Education nationale et Polygone. La commune a, elle, autofinancé 709.000 € sans avoir recours à l’emprunt. Michel Destannes précisait par ailleurs que le nouveau système de chauffage, au bois, a déjà permis de faire des économies « spectaculaires », de l’ordre de 60 %, avec une facture de 6.100 € en 2019 contre 15.000 € en 2017.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.