Le bal…des hypocrites…

MINISTRE est par définition une fonction à durée limitée. Mais c’est encore plus vrai dans le nouveau monde cher à Emmanuel Macron, Jean-Paul Delevoye est le seizième ministre partant depuis le début du quinquennat.

Parmi ces départs, certains ont été volontaires (notamment ceux de Gérard Collomb de Nicolas Hulot ou de Benjamin Griveaux) mais huit ont été contraints

Richard Ferrand et les Mutuelles de Bretagne.

Tout juste nommé ministre de la Cohésion des territoires, Richard Ferrand est épingle par le Canard enchaîné qui révèle qu’en 2011 les Mutuelles de Bretagne, qu’il dirigeait alors, avaient décidé de louer des locaux commerciaux appartenant à sa compagne. L’enquête est d’abord classée sans suite mais, après une nouvelle plainte, Richard Ferrand sera mis en examen pour « prise illégale d’intérêts » Il doit quitter le gouvernement mais devient président de l’Assemblée nationale

Les assistants parlementaires du MoDem.

 François Bayrou n’aura été garde des Sceaux qu’un mois. Il est contraint de démissionner dès juin 2017, avec Sylvie Goulard et Marielle de Sarnez. En cause : l’ouverture d’une enquête préliminaire pour « abus de confiance » dans une affaire d’emplois présumés fictifs au Parlement européen. Goulard et Sarnez seront mises en examen pour « détournement de fonds publics » les 29 novembre et 4 décembre derniers. Le 6 décembre, Bayrou l’est à son tour pour « complicité de détournement de fonds publics »

Les impôts de Laura Flessel.

 Une semaine après la démission fracassante de Nicolas Hulot, Laura Flessel annonce son départ. Pour « raisons personnelles » dit-elle. Selon Mediapart et le Canard enchainé, ce serait surtout des « ennuis fiscaux » qui auraient poussé l’ex-championne d’escrime à démissionner. Les services de Bercy auraient mis au jour des « manquements déclaratifs » concernant une société de droit à l’image

Les travaux de Françoise Nyssen.

 Françoise Nyssen est rattrapée par son ancienne activité à la tête d’Actes Sud. La presse révèle que la surface des bureaux parisiens de la maison d’édition a été agrandie sans autorisation de travaux ni déclaration au fisc. Alors que le parquet de Paris ouvre une enquête préliminaire, la ministre de la Culture admet sa faute Elle sera débarquée en octobre.

Les homards de François de Rugy.

 Le 16 juillet 2019, le ministre d’Etat à la Transition écologique François de Rugy démissionne après des révélations de Mediapart concernant son train de vie supposé fastueux quand il présidait l’Assemblée nationale, photos de homards et de champagne à l’appui. Il s’estime ensuite blanchi par les enquêtes du gouvernement et de l’Assemblée concernant le montant des travaux dans son logement de fonction, au ministère, et les diners lorsqu’il présidait l’Assemblée nationale.

LE SIGLE SYMBOLISE désormais une mission devenue essentielle garantir la probité des responsables publics. Créée en 2013 après la tempête de l’affaire Cahuzac la HATVP (Haute Autorité pour la transparence de la vie publique) est au centre des attentions depuis les révélations sur Jean Paul Delevoye. Normal c’est cette autorité administrative qui a reçu les déclarations d’intérêts et de patrimoine de l’ancien haut-commissaire aux Retraites nommé le 3 septembre,

La HATVP aurait-elle pu alerter plus tôt sur ces manquements ? Officiellement non puisque ce dossier, dont le contrôle a été fraichement clos, n’est examiné que demain par le collège de l’autorité. C’est à l’issue de cette réunion, qui se tiendra dans l’après-midi, qu’elle dira si elle a constaté des erreurs intentionnelles et si elle entend saisir la justice Un contrôle qui a pris du retard. Jean-Paul Delevoye avait deux mois pour transmettre sa déclaration d’intérêts à compter de sa désignation : or, il ne l’a envoyée que le 15 novembre. Avec douze jours de retard, donc Restait le temps du contrôle, difficilement compressible étalé sur environ un mois

Le contrôle des déclarations, à l’instar du contrôle fiscal, est entouré d’un certain secret. Difficile de savoir si la HATVP avait dès septembre, entre les mains de quoi lui mettre la puce à l’oreille Selon nos informations, elle a procédé, à l’époque, à une première vérification Avant toute entrée au gouvernement, la HATVP peut se voir demander par l’Elysée la transmission d’éléments sur les potentielles recrues. Une étape facultative mais régulièrement appliquée depuis son instauration en 2017. De quels éléments l’exécutif disposait-il avant d’inviter Delevoye à la table du Conseil des ministres ? L’interrogation demeure.

 52 salariés.

 Le 13 décembre au soir Jean-Paul Delevoye a envoyé à la HATVP sa déclaration d’intérêts rectifiée dans laquelle apparait un cumul entre des rémunérations publiques et privées, ce que la loi interdit. « C’était arrivé à un sénateur qui avait démissionné de sa fonction confie Catherine Procaccia sénatrice LR du Val-de-Marne. Le bureau du Sénat a été plus strict dans l’application des règles que le secrétariat général du gouvernement…  »

La HATVP a-t-elle bien rempli sa mission ? Dans la détection des conflits d’intérêts, « cela fonctionne bien estime Jean-Christophe Picard, président d’Anticor. Ils détectent des anomalies de temps en temps, ils saisissent le procureur. Parfois, une ministre démissionne, comme Laura Flessel » Forte de ses 52 salariés a-t-elle suffisamment de moyens ? « Elle ne semble pas s’en plaindre note Jean-Christophe Picard contrairement au Parquet national financier, par exemple » 

F.Hollande  » le changement c’est maintenant »…la république en marche…c’est pareil, …vous me direz normal ce sont les mêmes, ils ont juste changé « d’étiquette »…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.