1969 – Août … Comme un air de modernité…

UN ÉTÉ DANS LE SIÈCLE 1969, conquête de la Lune, Pompidou, Woodstock…Vers un monde qui change

Les Français équipés d’une télévision observent lors de l’été 1969 les pas de Neil Armstrong sur la Lune. Ceux du nouveau président Georges Pompidou n’échappent pas non plus auxraitements médiatiques.

La télévision a définitivement trouvé sa place dans le salon à la fin des années soixante. Et peut-être plus précisément dans la nuit du 21 juillet 1969, à 3 h 39. A ce moment précis, à près de 385.000 km de la Terre, se déroule le premier alunissage de l’histoire.
Deux Américains, « Buzz » Aldrin et Neil Armstrong deviennent les premiers hommes à marcher sur la Lune. En 1969, la mission Apollo 11 est probablement l’une des entreprises humaines les plus extraordinaires. C’est aussi un message fort envoyé à l’URSS dans la course à l’espace qu’elle et les Etats-Unis se livrent.

Quand Armstrong pose le premier son pied gauche sur le satellite, l’événement est retransmis sur tous les postes de télévision du monde. On découvre alors le pouvoir de l’image. Ainsi, dans La Montagne , édition du 22 juillet, les lecteurs lisent : « La télévision a gagné notre pardon. Jamais plus nous ne lui reprocherons ses fautes de français, ses marchands de rengaine. Ah ! Que soient remerciés ses obscurs et multiples inventeurs…

La conquête de l’espace relevait, il y a 50 ans, du fantasme. Six cents millions de Terriens – 16 % de la population mondiale – surveillent attentivement ce qu’il se trame au-dessus de leurs têtes le 21 juillet. Avaient-ils un instant l’espoir d’y apercevoir l’apparition d’une colonie d’hommes verts ? Jean-Marie Manus publie, du 1 er au 5 juillet, dans La Montagne « une enquête » sur les soucoupes volantes. Le deuxième numéro évoque les éventuels «frères inconnus dans l’espace ». « En levant les yeux, les soirs d’été, vers le ciel noir piqueté de milliers de points lumineux, l’Homme se prend à réfléchir sur l’immensité de l’Univers, du moins sur le monde qui lui est visible, celui de “sa Terre”. Et il lui arrive alors de se demander s’il est vraiment seul, si ces points lumineux n’abritent pas, eux aussi, une forme de vie… »

Ainsi, si la question de la présence de Sélénites sur la Lune a vite été congédiée après le passage sur le satellite de 12 Américains, celle de l’existence, ou non, d’habitants sur Mars reste entière. Le 23 juillet, La Montagne rapporte les propos du docteur Werner von Braun qui estimait que « les Américains pourraient tenter l’atterrissage d’astronautes sur Mars d’ici 1979 au plus tard et faire un sort à l’éventualité d’une vie sur [la planète rouge] » . Cinquante ans plus tard, il y a, à l’évidence, retard au décollage.

V e République, acte II


Les journées estivales de 1969 sont aussi les premières de Georges Pompidou à la tête de
la France. Investi deuxième président de la République le 20 juin, il organise sa première
conférence de presse vingt jours plus tard. « Les difficultés, les choix et les efforts sont
devant nous » , déclare-t-il aux Françaises et Français ce jour-là. Le lendemain, les reporters de La Montagne pointent du doigt le changement que Pompidou incarne par rapport à son prédécesseur Charles de Gaulle : « Les journalistes n’étaient plus assis sur de petites chaises inconfortables, mais sur des sièges régence à tapisserie […]. L’oeil ironique, il a semblé fort assuré dans son propos, mais moins percutant que le général de Gaulle. » Deux semaines plus tard, le couple Pompidou quitte Paris pour la Bretagne puis se rend début août dans le Var, au fort de Brégançon. Espadrille aux pieds et chemise ouverte, le président opte pour une tenue décontractée face à la trentaine de photographes sur place.

Même ambiance détendue de l’autre côté de l’Atlantique où a lieu, du 15 au 18 août, le Festival de Woodstock. « Quatre jours de paix, de musique et d’amour. » L’événement, qui réunit près d’un demi-million de participants, marque le point de départ d’une nouvelle société. Celle de la contre-culture, de l’anti-capitalisme, du mouvement hippie et du peace & love .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.